Apprendre à aimer son corps et s’aimer toute entière !

Apprendre à aimer son corpsApprendre à aimer son corpsApprendre à aimer son corps

Alors que je suis en train de réfléchir à cet article, je me dis que notre société a encore beaucoup de progrès à faire pour que le sujet « apprendre à aimer son corps » ne soit plus un sujet et surtout que ce rapport soit plus fluide, plus simple. Aimer son corps devrait couler de source, devrait faire partie de notre éducation – comme l’amour de soi et l’éducation au bonheur. Mais non, nous apprenons des savoirs qui sont parfois lointains, dont nous nous servirons jamais alors que si tu apprends à t’aimer toi-même, tu te rapproches de vivre en harmonie.

Je rêve d’une société où à la fois, nous recevons en enseignement du savoir, du savoir faire et du savoir être. Ces trois piliers me semblent essentiels pour vivre une vie un minimum éveillé !

Bref, revenons au sujet principal de cet article : apprendre à aimer son corps.

Tu n’as qu’un corps

Pourquoi il est important de faire ami-ami avec son corps ? Parce que c’est notre vaisseau ! C’est cette merveilleuse machine qui va nous accompagner toute notre vie ! Imagine que tu sois obligé-e de cohabiter avec quelqu’un que tu détestes ? Et bien, c’est le même principe pour ton corps. Plus tu le comprendras, plus tu en seras à l’écoute, plus tu t’émerveilleras et plus ton regard sur lui deviendra davantage conscient, bienveillant et chargé d’amour.

Aimer son corps, ce n’est pas se dire « je m’aimerais quand j’aurais perdu 10kg » ou quand « j’aurais des tablettes de chocolat (des abdos) ». Combien de fois j’ai entendu dire « j’ai perdu du poids et je me sens toujours grosse », « je n’arrive pas à m’aimer ». Bien sûr, ce n’est pas juste une question de kilos, c’est une question d’émotions, de pensées et d’expériences. Ton corps est unique, il a une histoire – autant l’embrasser et l’écrire avec lui !

Apprendre à aimer son corpsportrait sarah zerbibApprendre à aimer son corps

Apprendre à aimer son corps

Bien que tu l’as décidé : aimer son corps est un processus. Et ce n’est pas un processus linéaire. Je pense qu’il faut sortir de l’illusion de ce qu’on voit sur les réseaux sociaux – que tout le monde « se kiffe ». Bien sûr que sur les réseaux, ce que nous allons (généralement) montré est tout cet aspect merveilleux, quand on est bien avec son corps. Mais même « les plus beaux corps » selon les (diktats des) sociétés peuvent se sentir moins bien certains jours du mois. L’important est d’être à l’écoute et de s’engager envers et pour soi-même.

Alors, tu vas me demander comment aimer plus son corps :

  1. Avoir conscience de son corps : combien d’entre nous, ne nous regardons pas ? Ne nous écoutons pas ? Pour l’aimer, il faut apprendre à l’écouter, le regarder, le faire vivre.
  2. Comprendre son histoire : chaque corps a une histoire, parfois plus ou moins lourde à porter : processus pubertaires et adolescente, rapport à l’alimentation compliqué voire troubles du comportement alimentaires, relations toxiques et dévalorisantes, agressions sexuelles et/ou viols…Tous ces éléments participent à l’histoire de ton corps et il est essentiel d’être au clair sur son vécu.
  3. Comprendre son corps : après avoir compris l’histoire de ton corps, c’est aussi primordial de comprendre le fonctionnement de ton corps, de partir à l’aventure, à sa découverte. Surtout quand tu es une femme – car nous sommes des êtres cycliques et chaque mois, notre corps passe par différentes étapes. Il en est de même pour le fonctionnement de nos autres organes comme notre système digestif, notre peau, etc. Comprendre son corps, c’est aussi comprendre les spécificités de son corps : par exemple, un corps de femme est plus adipeux car nous portons les enfants. Hommes ET femmes ont des vergetures ! Oui, oui ! Et c’est tout à fait normal ! D’ailleurs, je te partage toutes mes imperfections dans les photos : tu peux y voir boutons, vergetures, duvets, poils et c’est normal. Ces imperfections ne m’empêchent pas (plus !) de vivre ma meilleure vie.
  4. Développer un champ lexical positif pour parler de son corps : arrête-toi de le critiquer ! Il est ton vaisseau, il est ce qui te fait vivre. Remercie-le ! Apporte-lui de la gratitude !
  5. Le mettre en valeur : parfois, tu peux te sentir en décalage par rapport à l’image que tu souhaites renvoyer. Se mettre en valeur s’apprend : quels type de vêtements, quelles couleurs, etc ? Quelle est ta signature identitaire ?
  6. Prendre soin de soi : et je ne parle pas que de cosmétiques. Prendre soin de soi est une vision globale de sa personne : tant physiquement, que mentalement que environnementalement.
  7. Se pardonner : nous sommes nos plus grands juges ! Tu ne peux pas changer l’histoire mais tu peux changer ton rapport à l’histoire.
  8. Participer au programme FAUVE : si tu souhaites être accompagner et faire ce pas pour plus d’amour de toi afin de t’incarner vraiment, n’hésite pas à me contacter !

Pour aller plus loin, je t’invite à découvrir cette vidéo : Comment faire abstraction des « corps parfaits » sur les réseaux sociaux ?

Autres articles :

sarah zerbib

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *